1 Real Spanien Argent

Métal:
État:
Date:
1504

Référence dans le catalogue :

1504, Espagne, Rois Catholiques. Pièce d'argent précoce 1 Real Cob. Séville !
Lieu de la monnaie : Séville Période de la monnaie : 1469-1504 Référence : Calico 364. Dénomination : Argent 1 Véritables dirigeants : Ferdinand V et Isabelle d'Espagne, les soi-disant « Monarques catholiques ». Diamètre : 25 mm Matériau : Argent Poids : 3,19 g
Revers : Emblème des monarques catholiques (un joug lié à une gerbe de flèches). Légende : + REX : ET : REGINAS ° CAST : LEGION Avers : Bouclier couronné Bouclier espagnol, flanqué de l'initiale neuve (S) et de la marque privée (*). Légende : + FERNANDVS : ET : ELISABET : DE
Les Rois catholiques (espagnol : los Reyes Católicos) sont le titre collectif utilisé dans l'histoire pour la reine Isabelle I de Castille et le roi Ferdinand II d'Aragon. Le titre de « Roi et Reine catholiques » leur fut conféré par le pape Alexandre VI. Ils se marièrent le 19 octobre 1469 dans la ville de Valladolid ; Isabelle avait dix-huit ans et Ferdinand un an de moins. Leur mariage unissait les deux couronnes sous une même lignée.
Isabelle a été nommée héritière du trône de Castille par son demi-frère Henri IV de Castille. Elle devient reine de Castille en 1474. Son mari Ferdinand devient roi d'Aragon en 1479 et leur mariage unit les deux royaumes. C’étaient des dirigeants forts qui ont également travaillé à unifier l’Espagne physiquement. Cet objectif fut largement atteint après la conquête de Grenade en 1492. La naissance du fils d'Isabelle en 1478 consolida la stabilité politique car elle signifiait une ligne de succession claire pour le trône espagnol.
Les Rois Catholiques entreprirent de restaurer l'autorité royale en Espagne. Pour atteindre leur objectif, ils ont d’abord créé un groupe nommé la Sainte Fraternité. Ces hommes étaient utilisés comme force de police judiciaire pour l'Espagne. Pour remplacer les tribunaux, les Rois catholiques créèrent le Conseil royal et nommèrent des magistrats en chef (juges) pour diriger les villes. Cet établissement de l'autorité royale est connu sous le nom de Pacification de Castille et peut être considéré comme l'une des étapes cruciales vers la création de l'un des premiers États-nations forts d'Europe.
Ferdinand et Isabelle étaient connus pour être les monarques de l'Espagne nouvellement unifiée à l'aube de l'ère moderne. Les rois avaient pour objectif d'achever la reconquête chrétienne de la péninsule ibérique et de conquérir le royaume musulman de Grenade. Les débuts d'une série de campagnes connues sous le nom de guerre de Grenade ont commencé avec l'attaque d'Alhama, une ville d'Andalousie. L'attaque était menée par deux nobles andalous Rodrigo Ponce de León et Diego de Merlo. La ville tomba aux mains des forces andalouses en 1492. La guerre de Grenade fut aidée par le pape Sixte IV en accordant une dîme aux monarques et en mettant en place une taxe de croisade pour investir dans la guerre. Après 10 ans de nombreuses batailles, la guerre de Grenade prit fin en 1492 lorsque l'émir Boabdil remit les clés du palais de l'Alhambra de Grenade aux soldats castillans.
Ferdinand et Isabelle avaient également supervisé l'expulsion des Maures et des Juifs d'Espagne. Entre 1480 et 1492, des centaines de conversos (juifs ou maures convertis au catholicisme) furent arrêtés, emprisonnés, interrogés ou brûlés en Castille et en Aragon. Selon John Edwards, l'auteur de Ferdinand et Isabelle : Profils au pouvoir, les rois estimaient qu'il était « nécessaire d'éliminer un danger véritablement mortel de la société espagnole : celui que les Juifs se faisant passer pour des chrétiens catholiques détruisent l'Église intérieure ». Des initiatives politiques ont également été développées après deux incidents impliquant des Juifs. Le premier est un incident survenu en 1490 qui prétend qu'un converso nommé Benito Garcia aurait volé l'hostie ou les pains sans levain de la messe. On croyait que ceux qui volaient les hosties dans les églises étaient inspirés par le diable. Les enquêteurs, ou plutôt la police judiciaire, avaient affirmé qu'il y avait eu une conspiration entre 10 conversos et des juifs non seulement pour voler l'Eucharistie mais aussi pour capturer un jeune garçon de La Guardia, près de Tolède. Ils ont conclu que les Juifs avaient kidnappé le jeune garçon et l'avaient forcé à subir la même crucifixion que Jésus. Tous les conspirateurs furent reconnus coupables en 1491, même si aucun corps d'enfant n'a jamais été retrouvé.
De tels incidents n'ont fait que renforcer l'idée de l'Inquisition auprès du peuple espagnol. En 1492, Ferdinand et Isabelle ordonnèrent la ségrégation des communautés pour créer des quartiers fermés qui deviendront finalement des « ghettos ». Cette ségrégation, courante à l'époque, a également aggravé les problèmes économiques des Juifs et d'autres en augmentant les impôts et les restrictions sociales. Finalement, en 1492, avec le décret de l'Alhambra, les monarques donnèrent aux juifs d'Espagne quatre mois pour se convertir complètement au catholicisme ou quitter l'Espagne. Des dizaines de milliers de Juifs ont quitté l’Espagne vers d’autres pays comme le Portugal, l’Afrique du Nord, l’Italie et l’Empire ottoman. Plus tard en 1492, Ferdinand avait publié une lettre adressée aux Juifs qui avaient quitté la Castille et l'Aragon, pour les inviter à revenir en Espagne si et seulement s'ils étaient chrétiens.
Ils autorisèrent l'expédition de Christophe Colomb, que les monarques donnèrent au nom d'Amiral de la Mer Océan, qui apporta en Europe la connaissance du Nouveau Monde. La première expédition de Colomb vers les prétendues Indes débarqua aux Bahamas le 12 octobre 1492. Il débarqua sur l'île de Guanahani et l'appela San Salvador. Il continua vers Cuba, la nomma Juana, et termina son voyage sur l'île de Saint-Domingue, la baptisant La Española. Son deuxième voyage commença en 1493 au cours duquel il découvrit d'autres îles des Caraïbes, dont Porto Rico. Son objectif principal était de coloniser les découvertes existantes avec les 1 500 hommes qu'il avait amenés la deuxième fois. Colomb termina sa dernière expédition en 1498 et découvrit Trinidad et la côte de l'actuel Venezuela. Les colonies établies et les conquêtes de Colomb dans les Amériques au cours des décennies à venir entraîneraient un afflux de richesses en Espagne, remplissant les coffres du nouvel État qui se révélerait être l'hégémonie de l'Europe pour les deux siècles suivants.
Isabelle a assuré la stabilité politique à long terme en Espagne en organisant des mariages stratégiques pour chacun de ses cinq enfants ; la sécurité politique était importante pour qu’un pays soit considéré comme une grande puissance. Son premier-né, une fille nommée Isabella, a épousé Afonso du Portugal, forgeant des liens importants entre ces deux pays voisins et, espérons-le, assurant la paix et une alliance future. Juana, la deuxième fille d'Isabelle, épousa Philippe le Beau, fils de l'empereur romain germanique Maximilien Ier. Cela assura l'alliance avec le Saint Empire romain germanique, un territoire puissant et étendu qui assura la sécurité politique future de l'Espagne. Le premier et unique fils d'Isabelle, Juan, épousa Marguerite d'Autriche, entretenant ainsi des liens avec la dynastie des Habsbourg, sur laquelle l'Espagne comptait beaucoup. Son quatrième enfant, Maria, épousa Manuel Ier du Portugal, renforçant ainsi le lien forgé par le mariage de sa sœur aînée. Son cinquième enfant, Catherine, épousa Henri VIII, roi d'Angleterre, et fut la mère de la reine Mary I.
Leur devise commune était « Tanto monta, monta tanto ». La devise a été créée par Antonio de Nebrija et était soit une allusion au nœud gordien : Tanto monta, monta tanto, cortar como desatar (« ... couper comme délier »), soit une explication de l'égalité des monarques : Tanto monta. , monta tanto, Isabel como Fernando ("..., Isabelle la même que Ferdinand")
Leur symbole était el yugo y las flechas, un joug et un faisceau de flèches. Le joug est une autre allusion au nœud gordien. Y et F sont les initiales d'Ysabel (orthographe archaïque) et de Fernando. Ce symbole a ensuite été utilisé par le parti politique fasciste espagnol Phalange, qui prétendait représenter la gloire héritée et les idéaux des Reyes Católicos.

voir plus

 

7  Pièces
2

(1077 X 509pixels, taille du fichier: ~120K)
Posté par: anonymous  2016-08-04
1504, Spain, Catholic Monarchs (Ferdinand II & Isabella). Silver 1 Real Coin. VF- Mint Place: Seville (S) Mint Period: 1469-1504 Denomination: Silver 1 Real Reference: Calico Pag3 49, 370a. Rulers: Ferdinand V and Isabel of Spain, the so-called "Catholic Monarchs". ...

(1005 X 469pixels, taille du fichier: ~106K)
Posté par: anonymous  2014-03-04
1504, Spain, Catholic Monarchs. Early Silver 1 Real Cob Coin. Seville! Assayer: * Mint Place: Seville Mint Period: 1469-1504 Reference: Calico 364. R! Denomination: Silver 1 Real Rulers: Ferdinand V and Isabel of Spain, the so-called "Catholic Monarchs". Conditon: Stru ...

(1077 X 493pixels, taille du fichier: ~120K)
Posté par: anonymous  2016-10-11
1504, Spain, Catholic Monarchs. Early Silver 1 Real Cob Coin. Seville mint! Assayer: * Mint Place: Seville Mint Period: 1469-1504 Reference: Calico 364. R! Denomination: Silver 1 Real Rulers: Ferdinand V and Isabel of Spain, the so-called "Catholic Monarchs". Conditon: ...

(1077 X 492pixels, taille du fichier: ~104K)
Posté par: anonymous  2015-10-12
1497, Spain, Catholic Monarchs (Ferdinand II & Isabella). Silver 1 Real Coin. Segovia! Mint Period: sturck 1497 Denomination: Silver 1 Real Reference: MEC 6/795, ME 2691, Calicó 341. Conditon: Clipped and scratched in obverse, otherwise VF+ Mint Place: Segovia (privy ma ...

(1005 X 457pixels, taille du fichier: ~112K)
Posté par: anonymous  2014-05-19
1504, Spain, Catholic Monarchs (Ferdinand II & Isabella). Silver 1 Real Coin. R! Assayer: R Mint Place: Granada (G) Mint Period: 1469-1504 Denomination: Silver 1 Real Reference: C & C 2518, Calico & Trigo 264. R! Conditon: Light creasing mark, otherwise a nice VF+ Rule ...

(1027 X 491pixels, taille du fichier: ~121K)
Posté par: anonymous  2015-04-10
1504, Spain, Catholic Monarchs (Ferdinand II & Isabella). Silver 1 Real Coin. R! Assayer: * Conditon: VF+ Reference: CT-379. Mint Place: Seville (S) Mint Period: 1469-1504 Denomination: Silver 1 Real Rulers: Ferdinand V and Isabel of Spain, the so-called "Catholic Monarch ...

Vendue pour: $56.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364892620026 2024-05-23
MEXICO 8 Reales 1841Zs OM - Silver 0.903 - F/VF - 477

Vendue pour: $233.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364892619816 2024-05-23
MEXICO 8 Reales 1846Go PM - Silver 0.903 - VF- - 474

Vendue pour: $53.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364892619729 2024-05-23
MEXICO 8 Reales 1839Zs OM - Silver 0.903 - 473
Vous pourriez être intéressé par les pièces suivantes
8 Real Pérou Argent Charles IV d
8 Real Pérou Argent Charles IV d'Espagne ...
Le groupe a   25 pièces / 24 prix
1/2 Escudo Empire espagnol (1700 - 1808) Or Charles III d
1/2 Escudo Empire espagnol (1700 - 1808) ...
Le groupe a   28 pièces / 26 prix
25 Peseta Kingdom of Spain (1874 - 1931) Or Alfonso XII of Spain (1857 -1885)
25 Peseta Kingdom of Spain (1874 - 1931) ...
Le groupe a   20 pièces / 18 prix
2024-05-25 - Historical Coin Prices
100 Won Corée du Sud Cuivre/Nickel Anouar el-Sadat ...
Prix selon les sources publiques
Détails
2024-05-19 - New coin is added to 5 Franc Suisse Argent


    5 Franc Suisse Argent
Le groupe a    72 pièces / 72 prix



1907, Switzerland (Confederation). Large Silver 5 Francs (5 Franken) Coin. XF+ Mint Year: 1907 Mint Place: Bern (B) Denomination: 5 Francs References: Davenport: 392, KM-34. R! Conditi ...
Vous pourriez être intéressé par...
Dirigeants de l'empire
Arbres généalogiques et pièces
Identifiez-vous!

Quelle est la pièce ?
Prix des pièces