1 Goldgulden Allemagne Or

Métal:
Or
Date:
1507

Référence dans le catalogue :

1507, Nuremberg (Ville libre). Pièce d'or Goldgulden (Ducat)
Année mentale : 1507Lieu d'atelier : NurembergDénomination : Goldgulden (Ducat)Référence : Friedberg 1801, MB#7. Rare !Matériau : Or (.986)Diamètre : 20 mmPoids : 3,25 g
Avers : Nimbate debout et figure togate de Saint Laurent, tenant une plaque chauffante dans la main droite et un livre des évangiles dans la main gauche. Légende : SANCTVS °° LA – VRENTIVS °
Revers : Aigle héraldique avec une grande lettre (N pour Nuremberg) sur la poitrine. Le tout dans un cercle restreint. Date (1507) en légende.
Légende + MONETA °° 9VRIS °° D °° NVRMERG °° 1507
Saint Laurent ou Laurence (latin : Laurentius, lit. « lauré » ; 31 décembre 225 après JC – 10 août 258) était l'un des sept diacres de la ville de Rome, en Italie, sous le pape Saint Sixte II qui furent martyrisés dans la persécution de les chrétiens que l'empereur romain Valérien ordonna en 258.
On pense que Saint-Laurent est né le 31 décembre 225 après JC à Valence, ou moins probablement, à Huesca, la ville d'où ses parents étaient originaires de la dernière région d'Aragon qui faisait alors partie de la province romaine d'Hispanie Tarraconensis. Les martyrs Saint Orentius (Espagnol moderne : San Orencio) et Sainte Patientia (Espagnol moderne : Santa Paciencia) sont traditionnellement considérés comme ses parents.
Il rencontra le futur pape saint Sixte II, d'origine grecque et l'un des professeurs les plus célèbres et les plus estimés, à Caesaraugusta (aujourd'hui Saragosse). Finalement, tous deux quittèrent l’Espagne pour Rome. Lorsque Sixte devint pape en 257, il ordonna saint Laurent diacre et, bien que Lawrence fût encore jeune, le nomma premier parmi les sept diacres qui servaient dans l'Église patriarcale. Il est donc appelé « archidiacre de Rome », une position de grande confiance qui comprenait le soin du trésor et des richesses de l'Église et la distribution de l'aumône aux indigents.
Saint Cyprien, évêque de Carthage, note que les autorités romaines avaient établi une norme selon laquelle tous les chrétiens dénoncés devaient être exécutés et leurs biens confisqués par le trésor impérial. Au début du mois d'août 258, l'empereur Valérien publia un édit ordonnant que tous les évêques, prêtres et diacres soient immédiatement mis à mort. Le pape saint Sixte II fut capturé le 6 août 258, au cimetière de Saint-Calixte, alors qu'il célébrait la liturgie, et exécuté sur-le-champ.
Après la mort de Sixte, le préfet de Rome exigea que saint Laurent lui restitue les richesses de l'Église. Saint Ambroise est la première source du récit selon lequel Saint Laurent demandait trois jours pour rassembler les richesses. Il s'efforça rapidement de distribuer autant de biens de l'Église que possible aux indigents, afin d'éviter qu'ils ne soient saisis par le préfet. Le troisième jour, à la tête d'une petite délégation, il se présenta au préfet, et, chargé de remettre les trésors de l'Église, il présenta les indigents, les infirmes, les aveugles et les souffrants, et déclara qu'ils étaient les véritables trésors de l'Église. Un récit le rapporte déclarant au préfet : « L'Église est vraiment riche, bien plus riche que votre empereur. » Cet acte de défi a conduit directement à son martyre et peut être comparé au conte romain parallèle des joyaux de Cornelia.
Le 10 août, saint Laurent, le dernier des sept diacres et donc le plus haut fonctionnaire de l'Église, est mort en martyr.
Par tradition, saint Laurent a été condamné à San Lorenzo in Miranda, emprisonné et baptisé avec ses codétenus à San Lorenzo in Fonte, martyrisé à San Lorenzo in Panisperna et enterré à San Lorenzo hors les Mura. L'Almanach de Filocalus pour 354 après JC indique qu'il a été enterré dans les catacombes de Cyriaque sur la Via Tiburtina par Hippolyte et Justin le Confesseur, un prêtre. L'une des premières sources de son martyre était la description d'Aurelius Prudentius Clemens dans son Peristephanon, Hymne 2.
Une légende célèbre persiste depuis les temps anciens. Diacre à Rome, saint Laurent était responsable des biens matériels de l'Église et de la distribution des aumônes aux pauvres. Saint Ambroise de Milan raconte que lorsque les trésors de l'Église furent réclamés à saint Laurent par le préfet de Rome, il fit venir les pauvres, à qui il avait distribué le trésor en aumône. « Voyez dans ces pauvres gens les trésors que j'ai promis de vous montrer ; auxquels j'ajouterai des perles et des pierres précieuses, ces veuves et vierges consacrées qui sont la couronne de l'Église. » Le préfet était tellement en colère qu'il fit préparer un grand gril avec des charbons ardents en dessous et fit placer Lawrence dessus, d'où l'association de Saint-Laurent avec le gril. Après avoir longtemps souffert, conclut la légende, le martyr déclara joyeusement : "Je vais bien. Retourne-moi !" De là découle son mécénat de cuisiniers, de chefs et de comédiens.
Certains historiens, comme le révérend Patrick J. Healy, estiment que la tradition du martyre de Saint-Laurent n'est « pas digne de foi », car la lenteur de la mort ne peut être conciliée « avec l'ordre exprès contenu dans l'édit concernant les évêques, prêtres et diacres (animadvertantur), ce qui signifiait habituellement décapitation. Une théorie sur l'origine de la tradition est proposée par Pio Franchi de' Cavalieri, qui postule qu'elle est le résultat d'une transcription erronée, de l'omission accidentelle de la lettre "p" - "par laquelle la formule habituelle et solennelle pour annoncer le décès d'un martyr – passus est [« il a souffert », c'est-à-dire a été martyrisé] – a été amené à lire assus est [il a été rôti] ». Le Liber Pontificalis, qui prétend puiser à des sources indépendantes des traditions et des Acta existants à propos de Lawrence, utilise le passus est à son sujet, le même terme qu'il utilise pour le pape Sixte II, martyrisé par décapitation au cours de la même persécution. Cependant, cette érudition moderne est contestée par une autre chercheuse, Janice Bennett, dont l'étude d'autres sources primaires indique que les récits traditionnels sont essentiellement corrects.
On considère traditionnellement que l'empereur Constantin Ier a érigé un petit oratoire en l'honneur de Saint-Laurent, qui était une station sur les itinéraires des tombes des martyrs romains au VIIe siècle. Le pape Damase Ier a reconstruit ou réparé l'église, aujourd'hui la basilique de San Lorenzo hors les Murs, tandis que la basilique mineure de San Lorenzo in Panisperna a été érigée sur le site de son martyre. Le gril du martyre a été placé par le pape Pascal II dans la basilique mineure de San Lorenzo in Lucina.
Nuremberg (allemand : Nuremberg ; franconien oriental : Närrnberch ou Nämberch, localement Närmberch) est la deuxième plus grande ville de l'État fédéral allemand de Bavière après sa capitale Munich, et ses 511 628 (2016) habitants en font la 14e plus grande ville d'Allemagne. Sur la rivière Pegnitz (à partir de sa confluence avec la Rednitz à Fürth : Regnitz, un affluent du Main) et le canal Rhin-Main-Danube, elle se situe dans la région administrative bavaroise de Moyenne-Franconie et est la plus grande ville et la capitale officieuse de la Franconie. Nuremberg forme une agglomération continue avec les villes voisines de Fürth, Erlangen et Schwabach avec une population totale de 787 976 habitants (2016), tandis que la plus grande région métropolitaine de Nuremberg compte environ 3,5 millions d'habitants. La ville se trouve à environ 170 kilomètres (110 mi) au nord de Munich. C'est la plus grande ville de la zone dialectale de la Franconie orientale (familièrement : « franconien » ; allemand : Fränkisch).
Il existe de nombreux établissements d'enseignement supérieur dans la ville, dont l'Université d'Erlangen-Nuremberg (Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg). Avec 39 780 étudiants en 2017, c'est la troisième plus grande université de Bavière et la 11e d'Allemagne, avec des campus à Erlangen et Nuremberg et un hôpital universitaire à Erlangen (Universitätsklinikum Erlangen). Technische Hochschule Nürnberg Georg Simon Ohm et Hochschule für Musik Nürnberg sont également situées dans la ville. L'aéroport de Nuremberg (Flughafen Nürnberg « Albrecht Dürer ») est le deuxième aéroport le plus fréquenté de Bavière après l'aéroport de Munich et le dixième aéroport le plus fréquenté d'Allemagne.
Le Staatstheater Nürnberg est l'un des cinq théâtres d'État bavarois,[a] présentant des opéras, des opérettes, des comédies musicales et des ballets (lieu principal : Opéra de Nuremberg), des pièces de théâtre (lieu principal : Schauspielhaus Nürnberg), ainsi que des concerts (lieu principal : Meistersingerhalle). ). Son orchestre, la Staatsphilharmonie Nürnberg, est le deuxième plus grand orchestre d'opéra de Bavière après l'Orchestre d'État de Bavière de l'Opéra d'État de Bavière à Munich. Nuremberg est la ville natale d'Albrecht Dürer et de Johann Pachelbel.

voir plus

 

9  Pièces
2

(1737 X 841pixels, taille du fichier: ~310K)
Posté par: anonymous  2023-10-29
1507, Nurnberg (Free City). Gold Goldgulden (Ducat) Coin. (3.25gm!) PCGS AU-58! Mind Year: 1507Mint Place: NurembergDenomination: Goldgulden (Ducat) Reference: Friedberg 1801, MB#7. Rare!Condition:: Certified and graded by PCGS as AU-58!Material: Gold (.986)Diameter: 20mmWeight: 3.25gm ...

(740 X 362pixels, taille du fichier: ~81K)
Posté par: anonymous  2019-06-13
1507,DEUTSCHLAND. Nürnberg, Stadt. Goldgulden 1507. St. Laurentius. 3.22 g. Kellner 6. Fr. 1801. Selten / Rare. Vorzüglich / Extremely fine. (~€ 350/USD 405)

(740 X 362pixels, taille du fichier: ~81K)
Posté par: anonymous  2019-06-05
1507,DEUTSCHLAND. Nürnberg, Stadt. Goldgulden 1507. St. Laurentius. 3.22 g. Kellner 6. Fr. 1801. Selten / Rare. Vorzüglich / Extremely fine. (~€ 350/USD 405)

(740 X 375pixels, taille du fichier: ~74K)
Posté par: anonymous  2020-11-25
1513,Nürnberg, Stadt. Goldgulden 1513. Friedberg 1801. Etwas Fundbelag, sehr schön.

(740 X 374pixels, taille du fichier: ~70K)
Posté par: anonymous  2020-11-16
1801,Nürnberg, Stadt. Goldgulden o.J. Kellner 4, Friedberg 1801. GOLD. Fast vorzüglich.

(740 X 368pixels, taille du fichier: ~71K)
Posté par: anonymous  2019-05-29
1515,DEUTSCHLAND. Nürnberg, Stadt. Goldgulden 1515. St. Laurentius. 3.26 g. Kellner 6. Fr. 1801. Leichter Doppelschlag / Slightly double struck. Fast vorzüglich / About extremely fine. (~€ 440/USD 500)

Vendue pour: $1.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364892624708 2024-05-23
GERMANY 1/2 Mark 1907 A - Silver 0.900 - Wilhelm II. - 520

Vendue pour: $3.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364890977764 2024-05-23
GERMANY 1/2 Mark 1919 J - Silver 0.900 - Wilhelm II. - VF - 432

Vendue pour: $5.0
Info: https://www.ebay.com/itm/364890977150 2024-05-23
GERMANY 1 Mark 1881 A - Silver 0.900 - Wilhelm I. - 424
Vous pourriez être intéressé par les pièces suivantes
3 Mark Royaume de Wurtemberg (1806-1918) Argent Wilhelm II, German Emperor (1859-1941)
3 Mark Royaume de Wurtemberg (1806-1918) ...
Le groupe a   41 pièces / 40 prix
2 Mark Royaume de Prusse (1701-1918) Argent
2 Mark Royaume de Prusse (1701-1918) Argent
Le groupe a   65 pièces / 61 prix
2024-06-03 - New coin is added to 5 Rupee Sri Lanka Argent


    5 Rupee Sri Lanka Argent
Le groupe a    9 pièces / 9 prix



CEYLON 5 Rupees 1957 - Silver 0.925 - 2500 Years of Buddhism - aUNC - 4598*
2024-05-28 - New coin is added to 1 Rouble Empire russe (1720-1917) Argent Alexandre III (1845 ...


    1 Rouble Empire russe (1720-1917) Argent Alexandre III (1845 ...
Le groupe a    108 pièces / 100 prix



1883, Russia, Alexander III. Scarce Silver Coronation Rouble Coin. AU+
Vous pourriez être intéressé par...
Dirigeants de l'empire
Arbres généalogiques et pièces
Identifiez-vous!

Quelle est la pièce ?
Prix des pièces